Partenariats

J’ai choisi de créer Sinplicity en concentrant mon expertise sur le développement d’applications iOS. L’idée, c’est de ne travailler qu’avec une seule plateforme, mais de le faire très bien. Seulement voilà : les besoins de mes clients ne se limitent pas toujours au développement iOS. Ils ont souvent besoin d’être accompagnés sur du design ou du développement Android.

Pour pouvoir répondre à ces problématiques, je fais appel à des partenaires. Il s’agit bien de partenaires et non de sous-traitants. Cette nuance cache toute une démarche : établir un partenariat de long terme avec les personnes qui travaillent avec moi sur des projets. Voici les principaux points qui définissent cette démarche.

En toute transparence

Quand je fais intervenir un partenaire sur un projet, la relation est établie en toute transparence. Le client sait parfaitement qui est cette personne : il connait son nom, son entreprise, ses références... Jamais nous ne prétendons faire partie de la même entreprise. Les choses sont claires dès le début ! De même, le partenaire qui m’accompagne connait complètement le contexte du projet. Dans cette configuration, le client et le partenaire ont toutes les cartes en main pour accepter (ou non) le projet. Et surtout : il n’y a pas de surprise au cours du projet…

Une relation de long terme

Lors de la présentation du partenaire au client, je retrace un peu notre historique ensemble. Quand je propose quelqu’un, c’est que nous avons déjà travaillé ensemble par le passé. Et surtout : c’est quelqu’un à qui je fais confiance. Il ne s’agit pas d’un profil que j’ai trouvé sur Twitter il y a 3 jours. En effet, je considère que les personnes que j’apporte sur un projet mettent en jeu ma crédibilité. Voilà pourquoi je ne propose que des personnes avec qui je suis totalement à l’aise !

Pas de commission

Prendre une commission sur les projets en partenariat n'est pas conforme à mes valeurs. Je comprends que certains le fassent quand c’est leur métier d’être apporteur d’affaires. Mais dans mon cas, j’ai autant besoin de mon partenaire qu’il a besoin de moi. Sans moi, il n’a pas ce nouveau client et sans lui je ne suis pas capable de répondre totalement au besoin de mon client.

Pour simplifier les relations, la règle est la suivante : pas de commission ! Si je facture 1000 € pour l’intervention d’un partenaire sur un projet, le partenaire touchera 1000 €. Ceci ne concerne que l’apport de l’affaire. Si je dois consacrer du temps à la gestion de projet, ce temps est facturé selon mon tarif journalier. Mais ceci est toujours fait en toute transparence.

Une relation gagnant-gagnant-gagnant

Je pense que cette approche est gagnante sur toute la ligne :

  • Le client est gagnant, car il a une équipe d’experts pour répondre à son besoin. Mais il n’a pas eu besoin de chercher des heures pour trouver cette équipe. Un seul interlocuteur a suffi. Et tous se connaissent, ont déjà travaillé ensemble et se font confiance.
  • Mes partenaires sont gagnants, car ça leur apporte des projets et du chiffre d’affaires. Et ils gagnent aussi un contact avec un client potentiel pour le futur.
  • Je suis gagnant, car ça me permet de répondre positivement à des besoins clients qui sortent en partie de mes compétences. Je profite aussi des retours d’ascenseur de la part de mes partenaires !

Et surtout : tout le monde travaille dans un contexte transparent et serein !